Articles

Affichage des articles du octobre, 2017

la lettre de l'ostéo4pattes n°119

Image
Il y a longtemps, en remontant en arrière quelques guerres, quelques chaos et quelques paradoxes, deux mathématiciens ont achevé une époque et ont ouvert une autre pour nos hôtes, nos fantômes Appelés Hommes.
L’un, s’appelait Einstein ; Avec sa théorie de la relativité, il a défini les limites de la perception de l’homme en exprimant mathématiquement dans quelle mesure la condition de l’observateur influence la chose qu’il perçoit....
L’autre, c’était Goedel, un contemporain d’Enstein, qui fut le premier à rapporter une définition mathématique précise du domaine plus vaste qui s’étend au delà des limites définies par Einstein : dans tout système mathématique clos (comprends le monde réel avec ses immuables lois de logique) il y a un nombre infini de théorèmes vrais (comprends « phénoménes perceptibles, mesurables ») qui bien qu’inclus dans le système original, ne peuvent pas être déduits (comprends prouvés par la logique, ordinaire ou extraordinaire). C’est à dire qu’il y a plus de chos…