En pleine tempête

Comme certains me l'ont fait remarquer, cela fait un moment que je ne me suis pas exprimé.

Alors je débuterai simplement en faisant remarquer que tout le monde, y compris les non-Ostéopotes, est invité à s'exprimer sur ce blog, en restant correct et respectant la syntaxe de la langue française.



Ce qui m'a démotivé...



Le 24 janvier dernier, la tempête "Klaus" a ravagé les Landes, mon berceau, mon chez moi. Je n'y étais pas, j'étais un peu plus au sud, près de Pau, là où je vis et travaille maintenant. Mais j'y suis revenu dès que les routes ont été praticables, 3 jours plus tard...

Outre l'évident choc de ne retrouver que des débris des paysages et des installations que je connaissais, les réactions humaines furent le plus dur "à encaisser": 5 jours sans eau ni électricité révèlent les profondeurs de l'être... Du "pauvre type" qui refuse de prêter son groupe électrogène pour pouvoir regarder la TV, en passant par le capitaine des pompiers qui mobilise les ressources publiques pour préserver en priorité sa maison et celles de ses proches, jusqu'au Maire qui fait pression sur EDF pour que l'éclairage soit rétabli en priorité sur le stade afin de garantir l'entraînement de l'équipe locale, tout le registre y est passé (et bien pire!). Et face à ceux-là, le bon voisin qui passe ses journées à couper les arbres chez les autres et les nuits à faire circuler son groupe électrogène de maison en maison (mais ceux de cette catégorie sont en fait bien rares).

Alors, OUI, sorti de cette aventure, on perd ce qu'il peut rester de foi en l'être humain.

Et, OUI, on met longtemps à le digérer...



La parallèle



est simple: parcourez les pages du blog!

Depuis 2 ans, on assiste à des actions menées à tout va, sans concertation, pour être "celui qui a fait",des tirages de couverture, des règlements de compte entre associations, entre personnes (souvent sous couvert des associations), maladroitement justifiées au nom de l'ostéopathie.

Et on plombe ceux qui oeuvrent dans l'intérêt commun et ont l'audace de faire remarquer les erreurs! ("Salut Jean-Louis").

Mais au moins, ceux-là agissent!

Car on assiste aussi à une passivité quasi générale! Et les mêmes de s'offusquer de figurer sur la même liste (ADELI) que le forméàl'ostéopathieunsamedisoirsuruncoindetable.

Désespérant...



Ce qui me fait réagir



Je suis pour l'OSTEOPATHIE.

Je suis pour l'OSTEOPATHIE.

JE SUIS POUR L'OSTEOPATHIE

Qui peut prouver lequel est le meilleur et/ou le plus apte à pratiquer entre le médecin-ostéopathe, le kiné-ostéopathe et l'ostéopathe exclusif ???

Qui peut se vanter de ne pas être, de près ou de loin, l'élève d'un ostéopathe pratiquant le crânien ou le viscéral, d'un médecin, d'un ancien kiné ???

Qui peut prouver que le crânien et le viscéral n'ont aucun effet ??? Qu'il me prouve en même temps que les connaissances médico-scientifiques sont totales, arrêtées et immuables...

Qui peut se targuer d'avoir essayé d'établir une communication entre les trois versants de l'ostéopathie française ???

Et il existe mille autres questions insolvables!


La morale


On s'y attendrait, mais il n'y en aura pas. Chacun doit se regarder en face et se poser cette question: "Qu'ai-je fait, ou n'ai-je pas fait, pour l'ostéopathie?"

Car le véritable objectif des uns comme des autres doit être l'Ostéopathie.

Peut-on l'éviscérer ou l'étêter alors que tous s'entendent sur son holisme?
Peut-on la résumer à un ensemble de techniques prescriptible comme du paracétamol?
Peut-on la noyer dans un autre savoir-faire? et, à ce moment-là, ce savoir-faire ne va t'il pas en souffrir?
Peut-on continuer à la garder marginale du système de santé?
Peut-on la couper en trois?

Gardons à l'esprit qu'un ostéopathe a l'espérance de vie d'un Homme. L'ostéopathie a déjà 150 ans: elle doit nous survivre.


Merci


A nos patients, car ce sont eux qui vivent et font vivre l'ostéopathie.

Et à mon associé Dominique qui sort chaque fois de consultation avec sur lui cette attitude qui traduit son ébahissement face à ce qui s'est passé entre ses mains, puis passe des heures à parler de Still, Still, Still.

Commentaires

Patrick Chêne a dit…
Holà...les ostéos humains il va bien rester quelqu'un sur le navire...

- A la première question je réponds non

- A la deuxième je répondrai que je n'essaierait même pas le crânien c'est encore la deuxième il nous reste à passer la troisième, la cinquième et plus !!!

- A la troisième je réponds çà c'est impossible puisque çà fonctionne tous les jours.

- A la quatrième je réponds oui mais hélas trop au passé !!

- pour les milles questions je nous ramènerai au UN, le tao, au DEUX, le yin et le Yang au TROIS, le ciel, l'homme et la terre, au QUATRE, les quatre directions, au CINQ, les cinq éléments, au SIX, les six méridiens. Le tout nous amenant au 10 000 ETRES...enfin bref une certaine sagesse à revisiter quand le monde se refuse à être carré...ou à ne pas tourner rond.

Et de même que les arbres repousseront, de même qu'aucun système ne changera l'homme s'il ne se décide pas à changer de l'intérieur, de même il serait dommage de perdre courage....

Malgré la somme immense de travail que représente le fait d'essayer de tisser des liens entre tous...

Merci pour ce coup de coeur, gueule et à Bientôt

Patrick Chêne
Rédac Chef de l'Ostéo4pattes.
Anonyme a dit…
il fallait l'dire! En tous cas, merci Yannick d'exprimer tout haut ce que d'autres pensent tout bas mais sans oser prendre la parole pour cause de timidité ou de manque de confiance en soi. Je ne suis pas Ostéopathe, donc pas directement concernée, mais je trouve ça bien que certains s'impliquent autant pour défendre les valeurs du métier qu'ils aiment. N'oublions pas que si on travail dans la santé, la priorité est le patient et non la rentabilité.
J'éspère que nous garderons tous à l'esprit cela, mëme après plusieurs années de travail. Salut à tous les passionés.
Signé:Marine MLB.